Programme > Présentation des orateurs

L'IHM dans le domaine de la Santé...

... visions internationales

  • Rebecca Randell (UK), site web: Understanding work practice for design and evaluation of healthcare technology

RebeccaRandell_petit.png 

Dr Rebecca Randell is an Associate Professor in Applied Health Research in the School of Healthcare at the University of Leeds. She has a degree in Software Engineering from the University of Durham and a PhD in Human-Computer Interaction from the University of Glasgow. Rebecca’s research is concerned with understanding how healthcare professionals carry out their work in order to inform the design of healthcare technology and with understanding how healthcare technologies are used in practice. She has conducted research in a range of settings and looking at a wide range of technologies, including equipment in the intensive care unit, computerised decision support systems, digital pathology, surgical robots, and quality dashboards. In 2004, Rebecca was awarded the Diana E. Forsythe Award by the American Medical Informatics Association for research at the intersection of informatics and the social sciences. She is Chair of the European Federation for Medical Informatics (EFMI) Human and Organizational Factors of Medical Informatics Working Group. 

 

  •  Charlotte Magnusson (Suède), site web : Inclusive design – perspectives and experiences

CharlotteMagnusson_petit.png

Charlotte Magnusson, PhD, MSc, is an Associate Professor at the Department of Design Sciences, Faculty of Engineering, Lund University. She is part of a group, CERTEC, which does research on Rehabilitation Engineering and Design. As part of CERTEC, Charlotte works with both accessibility and inclusive design. A starting point in all CERTEC projects is the notion of co-design – we see design processes as a collaborative effort, and the way we approach the design processes is rooted in the participatory design tradition. Charlotte is active in the intersection between designs and methods for design, and works both with research in interaction design and methods for user involvement in design processes. Within interaction design, Charlotte has been particularly interested in the non-visual interaction channels, and has led and worked in several projects relating to non-visual interaction design (eg. she coordinated the EU project HaptiMap and was responsible for the LU participation in the EU projects Micole, ENABLED, ABBI). Recently, Charlotte has led and worked in international projects relating to Stroke-rehabilitation (projects: ActivAbles, STARR). 

 

... visions francophones

  • François Cabestaing (France), site web : Les interfaces-cerveau machine pour la palliation du handicap moteur sévère

francois_cabestaing_petit.jpg

François Cabestaing est professeur d'automatique à l'Université de Lille depuis 2006. Il enseigne l'automatique au département Génie Mécanique et Productique de l'IUT "A". Il est chercheur au Centre de Recherche en Informatique, Signal et Automatique de Lille (CRIStAL, UMR CNRS 9189), où il dirige l'équipe de recherche "BCI", Brain-Computer Interfaces. Du point de vue fondamental, il étudie les techniques de traitement de signaux physiologiques, principalement l'EEG (électro-encéphalogramme), et de classification, notamment en vue d'estimer les états mentaux des utilisateurs d'interfaces cerveau-machine. Du point de vue applicatif, l'objectif de l'équipe BCI est de développer des interfaces cerveau-machine multi-modales permettant à des personnes atteintes de dystrophie musculaire de Duchenne de conserver le plus longtemps possible une bonne autonomie (bci.univ-lille.fr). Il a contribué à la création du COllectif pour la Recherche Transdisciplinaire sur les Interfaces Cerveau-Ordinateur (www.cortico.fr), société savante dont il actuellement le Président. 

  • Amine Chellali (France), site web :  Conception des interactions dans les simulateurs virtuels en chirurgie

AChellali_petit.jpg

PhD, enseignant-chercheur à Univ Evry-Université Paris Saclay et membre de l’équipe de recherche IRA2 (laboratoire IBISC). Il est titulaire d’un doctorat en Interaction Homme-Machine (Université de Nantes). Il a travaillé en tant qu’ingénieur de recherche à l’Ecole des Mines de Nantes avant de partir à Boston pour un Post-doctorat à Tufts University. Il a ensuite travaillé en tant que chercheur associé à Harvard Medical School au sein de l’Interactive Surgical Systems Lab qu’il a contribué à créer. De retour en France en 2013, il continu à mener ses recherches dans le domaine de la conception des simulateurs chirurgicaux virtuels. Il est plus particulièrement intéressé par la fidélité des interfaces et des interactions dans les simulateurs chirurgicaux, l’apprentissage combiné des compétences techniques et non techniques en chirurgie et l’apport des systèmes virtuels collaboratifs pour la formation en équipe des chirurgiens. Il est l’auteur de nombreux articles scientifiques dans des revues et conférences internationales spécialisées (en interaction homme-machine, réalité virtuelle, facteurs humains et chirurgie minimale invasive).

  • Ouriel Grynszpan (France), site web : L'agentivité en Interaction Humain-Machine: le cas de l'autisme

Ouriel Grynszpan

Ouriel Grynszpan est actuellement professeur d’informatique à l’Université Paris-Sud. Il effectue ses recherches au Laboratoire d'Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l'Ingénieur (LIMSI). Il était auparavant maître de conférences en neurosciences à l'Université Pierre et Marie Curie, où il était affilié à l'Institut des Systèmes Intelligents et de Robotique (ISIR). Ingénieur de formation, il a travaillé pour des entreprises en informatique et télécommunication avant de rejoindre le monde universitaire. Ses recherches interdisciplinaires se situent au carrefour de la psychologie, des neurosciences affectives et de la communication humain-ordinateur et abordent des questions de cognition sociale. En général, les travaux d’Ouriel Grynszpan visent à comprendre les processus impliqués dans le monitoring et le contrôle de son propre comportement social lorsqu’on interagit avec d’autres individus. Ouriel Grynszpan a dirigé plusieurs projets sur les technologies numériques pour l'autisme et a participé à l'organisation de différents réseaux et conférences sur cette thématique (SIG IMFAR & ITASD). Ses recherches sont publiées dans des revues de psychologie et d’interaction humain-machine.

  • Antoine Widmer (Suisse), site web :  IHM et santé pour professionnels ou patients, 2 mondes séparés

AntoineWidmer_petit.jpg

Antoine Widmer est professeur d’informatique à la Haute Ecole Spécialisée de Suisse Occidental (HES-SO Valais-Wallis). Il mène les projets de recherche appliquée dans le domaine des technologies interactives au sein de l’unité de recherche eSanté. Antoine a obtenu son master of science et son doctorat au sein du laboratoire d’interaction homme machine à l’Université de Calgary (Canada). Sa thèse de doctorat s’intéresse à comprendre comment la perception humaine peut affecter la conception de simulateurs virtuels combinant le sens de la vision et du toucher. De retour en Suisse, en 2013, il travaille sur des projets de recherche appliquée dans le domaine médical aussi bien pour les professionnels de la santé (simulateurs virtuels; lunettes connectées pour les urgences) que pour les patients (Coordinateur du projet européen AAL, StayFitLonger -- plateforme d’exercices physiques et cognitives à faire à la maison pour les seniors; simulateurs virtuels pour réadaptation cognitive).

 

 

 

Personnes connectées : 1